• Malcouronne...bien des mystères!

     

    Tout est-il mystérieux dans le bois des MALCOURONNES ?

    L’origine de ce patronyme normand est issu d’un surnom péjoratif « male queronne » du haut moyen âge…

    lors d’une bataille, en 1047, le roi de France Henri 1er fut désarçonné… l’endroit de sa chute fut appelé « la mal couronne »………

    En 1099, une chanson satirique normande, composée lors de la première croisade à Jérusalem, évoque un certain chapelain Arnould MALCOURONNE c'est-à-dire le « mal tonsuré » car ses mœurs laissaient à désirer… l’expression « tant de martyrs mal couronnés » se rencontre chez les premiers chrétiens….

    1316…coupe de bois de Jeanne de Toucy à Malcouronne.

    Un parchemin de 1537 cite le « bois de Malcouronne »…

    Nous ne savons toujours pas qui était ce Malcouronne propriétaire de cette parcelle que l’on a crue mal fréquentée en ces temps reculés….

    le bois de la Bête, un loup, un démon ?... 

    l’étang des Dames, des dames blanches, des fées…

    le bois des Châteaux, un secteur d’enceintes fossoyées avec la Genetière, lieu hanté……

    Une charmante chaumière que cette ESCRIGNELLE au bord d’un étang…

    Qu’en est-il, dans ce registre, des bois brûlés ?...de l’étang malade…

    Quant aux « pétilleries » des lutins farceurs… elles rendraient ce bois de Malcouronne moins inquiétant !

     

    (extraits du dossier des lieux-dits de St Fargeau) 

     

                                                                                     Michel Descamps

     

     

    « JPPM: le programme 2016septfonds....1649 »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :