• compte rendu : Journées du Patrimoine - 20 et 21 juin 2015 -

     

    Saint-Fargeau

    Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins

    Les 20 et 21 juin 2015 

    “Un tour de ville sur les traces du Moyen-Age’

    le château, premier élément d’un système défensif fait d’enceintes, de fossés et de portes

    A l’occasion des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins qui se sont déroulées samedi et dimanche dernier, l’association Histoire et Patrimoine de Saint-Fargeau a su, encore une fois, réunir un grand nombre d’intéressés (plus de 80 personnes) pour un tour de ville „sur les traces du Moyen-Age“ commenté par deux adhérents de l’association: Jean -Marie Vernhes et Claude Lesire.

    compte rendu : Journées du Patrimoine - 20 et 21 juin -

    Point de départ incontournable : le château où Michel Guyot délivra un commentaire fort intéressant sur le rôle de la forteresse dans le dispositif défensif de la ville, en particulier les larges fossés autrefois remplis d’eau provenant du Bourdon.

    compte rendu : Journées du Patrimoine - 20 et 21 juin -

     

    Dans la maçonnerie extérieure de la tour Jacques Cœur, on peut y voir encore les traces de l’ancrage du mur de la première enceinte de la ville renfermant le Berle, terme désignant l’espace qui séparait les murailles des fossés, un dispositif de défense fait à l’origine d’une palissade et remplacé ensuite par une enceinte maçonnée. Dans le Berle se trouvaient entre autres, la Halle, la chapelle des Vertus et le four banal. Cette première enceinte suivait le cours du Bourdon, construite sur la rive gauche en passant par deux portes fortifiées, la Porte des Lions, aussi prison de la ville (détruite dans le grand incendie de 1752) et la Porte de l’Horloge (le Beffroi) pour se terminer sur la tour ouest du château. Dans les fossés asséchés, au 18e siècle on y pratiquait „le jeu de longue paume“.

    La visite nous amène maintenant dans la seconde enceinte, derrière l’église, à la Porte de Bourgogne (une trace à l’angle de la dernière maison y est encore visible). Depuis cet endroit et jusqu’à la Porte Marlotte, les fossés étaient particulièrement profonds. Le tracé de cette deuxième enceinte  nous permet de longer ce qu’il reste du Moulin de l‘Arche qui disposait d’un bief au 18e siècle,  aménagé dans les fossés et alimenté par les eaux du Bourdon et du Loing (rigole ou canal Chillot), de voir le colombier en forme de tour ronde et en face l’ancien hôpital construit par Antoine de Chabannes au 15 e siècle et reconstruit par la Grande Mademoiselle vers 1660. L’enceinte se poursuivait par la Porte Saint-Martin en passant par la Promenade du Grillon, sur les fossés comblés pour arriver à l’emplacement de la Porte de Lavau . Ici se rejoignaient la première et la deuxième enceinte et se faisait la jonction avec les remparts.

    La dernière partie du tour de ville se termina au Musée de l’Aventure du Son où est exposée une maquette de la ville de Saint-Fargeau au 18e siècle, restaurée par un de ses auteurs, Jean-Pascal Petit qui en fit l’historique et répondit aux nombreuses questions.

    compte rendu : Journées du Patrimoine - 20 et 21 juin -

                                                                                                Françoise Van Zon - Bourgeois

    Un cd-rom  contenant des informations plus détaillées a été gracieusement remis par JM Vernhes à chacun afin d’enrichir ses connaissances sur ce sujet fort intéressant! Vous pouvez le consulter ci-dessous:

     

     

                                                             

                                                                                          

    « La maquette de St FargeauSortie culturelle à MEAUX »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :