• BEL AIR

     

     

    Un nouveau lieu-dit: BEL-AIR, lieu-dit de Saint-Fargeau.

     

    Dans Ronsard (16ème s), le bel air désigne un lieu à la topographie exceptionnelle, ici la ville de Blois, qui a fait élire le site comme le plus favorable à l’enfance et à la nourriture des héritiers dynastiques.

    Dans l’acception la plus courante, BEL-AIR est un endroit bien agréable à vivre, situé sur une hauteur, pouvant offrir un beau panorama par sa belle exposition.

    Une autre explication est possible avec le sens de solitude, de désert pour le terme « air » qui serait alors issu de l’ancien français erm ou herm (ermite ?).

    Ex : « Cette abbaye est bâtie en « bel air »…solitude qui n’exclut pas une belle situation !

    Le culte du dieu gaulois BELENOS, sur une hauteur également, serait enfin une autre possibilité, « l’aire de Bel » qui demande toutefois confirmation avec l’aide de textes anciens.

     

                                                                                                              

                                                                                                                Michel Descamps

     

     

     

    « Quatre soirées débats PLUiSalon international du patrimoine culturel »
    Partager via Gmail

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :